fbpx

Les certificats d’authentification, ça sert à quoi ?

Article rédigé par Eric Doireau de Art Certificate (avec la collaboration de France Beaulieu).

Dois-je toujours inclure un certificat avec la vente de mon œuvre ?

C’est une question très intéressante, la réponse immédiate est : ce n’est pas obligatoire, mais c’est fortement conseillé pour de multiples raisons. Si l’artiste amateur peut se passer du certificat d’authenticité, il est par contre indispensable pour une approche professionnelle de la vente d’art, tous les acteurs de l’art les utilisent, si l’artiste veut changer son statut d’amateur, il doit s’y conformer, de plus, cela valorisera grandement ses œuvres et sa crédibilité vis à vis de ses acheteurs et partenaires.

Ça sert à quoi, exactement, un certificat d’authenticité?

Le certificat sert à garantir l’authenticité d’une œuvre par le vendeur, c’est un engagement écrit qui certifie que l’œuvre est un original, c’est une sécurité pour l’acheteur, car si l’œuvre s’avère ne pas être authentique l’acheteur est en droit de faire annuler la vente. C’est un document important en cas de la revente ou la cession de l’œuvre.

Autrefois la signature sur une œuvre suffisait, mais avec l’abondance des copies et des faux sur le marché de l’art, le certificat est devenu indispensable et doit être obligatoirement délivré par le vendeur de l’œuvre. Bien sur, il y a toujours des réfractaires qui ont l’habitude de ne rien fournir, mais ils devraient réviser réellement leur point de vue, car c’est un élément très important dans le monde de l’art.

Que doit-on retrouver sur un certificat ?

Voici quelques éléments qui devraient se retrouver sur votre certificat d’authenticité:*

*Attention!  Ces points sont à titre de guide seulement.Nous vous suggérons de faire affaire avec des professionnels pour rédiger vos certificats d’authenticité. Veuillez trouver les coordonnées de Art Certificate à la fin de cet article pour plus de détails.

  1. la mention: Certificat d’authenticité (il faut identifier que c’en est un).
  2. Le nom d’artiste.
  3. L’adresse civique où l’œuvre fut réalisée (pas nécessairement le numéro de porte mais la ville, la province, le pays, etc.)
  4. Les coordonnées de l’artiste (site Web, adresse électronique et n° de téléphone) au moment de la délivrance du certificat.
  5. Le vrai nom complet de l’artiste.
  6. Le titre de l’œuvre.
  7. L’année de réalisation de l’oeuvre.
  8. La technique employée et le médium. Technique mixte ? On énumère tous les médiums employés.
  9. Les dimensions en pouces ou en centimètres (hauteur X largeur).  C’est ce qui identifie l’œuvre en sa verticalité ou en son horizontalité.
  10. La véritable signature de l’artiste, signé comme sur un chèque. Il s’agit d’un document légal.
  11. Si possible la photo de l’œuvre entière, même en noir et blanc (ce n’est pas demandé par la loi, mais ça rend l’identification plus facile).

Le certificat doit contenir des mentions obligatoires afin d’identifier correctement l’œuvre et être en conformité avec le décret Marcus de 1981 qui détermine le cadre légal des certificats d’authenticités en France, en sachant que beaucoup de pays reconnaissent ces mentions. Cela comprend une partie des éléments cités, mais il faut réellement se référer au décret, ou utiliser les services de Artcertificate afin de rédiger correctement les mentions dans le language coutumier des experts en art.

 

Si tous les artistes peuvent en tant que vendeur de leurs œuvres établir un certificat d’authenticité, il est fortement déconseillé de les faire soi-même de manière ‘artisanale’, en utilisant des logiciels non spécialisés, sous peine de non-validité, ou de non-crédibilité vis-à-vis de vos acheteurs, il est indispensable de faire appel à un organisme d’enregistrement tel que Artcertificate afin d’être certains de respecter la loi, mais également les formes, tout en garantissant un enregistrement sur une base de données, un accès qrcode etc. Le tout permettant à vos acheteurs d’être totalement confiant vis à vis de l’oeuvre qu’ils acquièrent.

Photo: Art Certificate

Je fais des petits formats, des marques pages, des bijoux… Comment dois-je faire mon certificat ?

Toutes les œuvres de tous les artistes peuvent être accompagnés de certificats d’authenticité, du moment que les objets soient des originaux et dépendent d’un artiste (ou d’un artisant) ; étant donné qu’un certificat coûte entre 2,5 et 3,5 €, même les œuvres à bas prix peuvent en bénéficier, de plus cela augmente leur valeur psychologique auprès des acheteurs en agissant comme une garantie. Le certificat peut être présenté de différentes formes et personnalisé à chaque artiste en intégrant un logo, etc.

Pour conclure

Si vous voulez en savoir plus, il suffit d’aller sur le site internet de Art Certificate.

J’ai également édité un livre : “Le secret des certificats d’authenticité” qui explique comment valoriser vos œuvres.

Et enfin aller sur notre chaîne Youtube !

Pour des informations plus spécifiques, vous pourrez toujours me joindre par téléphone.

Photo: Art Certificate

Depuis 2005, nous contribuons à accélérer le développement professionnel des artistes et créateurs de toutes les disciplines.

Vous voulez développer votre activité artistique , comprendre les trucs mieux vendre vos créations  et  vous épanouir comme artiste ?

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet en découvrant les ressources si-dessous ou joignez notre communauté et ayez accès à un grand nombre de cours et services spécialisés pour vous aider à développer une carrière artistique à succès!

Caro Dubois
carolinedubois@hotmail.com
Aucun commentaire

Publier un commentaire