NOS ARTISTES EN ACTION…!!!

Hé oui, certain(e)s artistes réussissent à se faire connaitre et à vendre. Leur secret commun? Ils ont tous cessé d’attendre le Prince Charmant. 

À leur façon, ils se sont retroussés les manches, non pas pour appliquer de la couleur sur une toile, mais pour appliquer concrètement des notions de marketing qui fonctionnent, apprises dans des formations sur la mise en marché de leurs oeuvres. En investissant du temps, parfois quelques dollars (si peu!) ils sont en marche pour acquérir de leur part de marché.

Voici 3 extraits de cas vécus, qui sauront, espérons-le, vous motiver à en faire autant.

Citons tout d’abord M. Jocelyn Fafard, dont la spécialité se résume à un mot très précis : voiture.

M. Fafard ayant un marché très ciblé, doit concentrer ses efforts en conséquence. Qu’à cela ne tienne, selon son partage, l’application des techniques de diffusion apprises en formation portent leurs fruits.

En effet, l’application des techniques mentionnées ci-dessous a crée une plus grande visibilité, en plus de générer une première commande pour une toile qui partira pour l’Alberta!

Voici son témoignage :

J’ai beaucoup apprécié le coursL’art de vendre sur internet’’. N’étant pas très à l’aise avec les techniques de vente et de marketing, ce que j’y ai appris m’a paru quelque peu compliqué. Ce cours m’a amené à en apprendre encore plus sur les petits trucs de mise en marché et de présentation de mon produit.

Tel que vu dans la formation, j’ai procédé par étapes :

1-Premièrement, j’ai monté un site web avec WIX et inscrit le lien sur ma page professionnelle Facebook et sur ma correspondance internet (messagerie, publications, et autres sites).


2- Ensuite j’ai créé un lien entre ma page Facebook et ma page Instagram dont je m’occupe maintenant plus sérieusement.


3- J’ai fait le ménage de mes photos sur FB en créant un album spécifiquement pour mes œuvres.

4- J’ai aussi commencé à publier plus régulièrement des photos de mes toiles en ajoutant une description et un bref historique les concernant et photos de toiles mises en contexte.

5- Périodiquement, je les présente sous forme de court vidéo montrant les étapes de réalisation. Je constate que ce genre de présentation est très apprécié et génère beaucoup de trafic sur ma page.

6- Quelques évènements s’en viennent, tels que symposium, expo solo et de groupe dont je pourrai faire la promotion par Facebook, afin de mieux cibler ma clientèle et d’atteindre le plus de gens possible et surtout les bonnes personnes.

7- Une banque d’adresses courriel est en cours de montage pour pouvoir atteindre des clients potentiels. La thématique de mes toiles étant l’automobile, je vise les concessionnaires automobiles, les fabricants, les salons automobiles et les lieux historiques.

8- J’en suis maintenant à analyser les statistiques de ma page FB pour voir comment elle s’est comportée jusqu’à aujourd’hui et voir les ajustements à apporter.

NANCY BORDELEAU

Nancy Bordeleau est aussi le parfait exemple de l’artiste qui est sortie de son atelier pour explorer de nouveaux sentiers et tester des stratégies qui lui apporté une visibilité à l’international.

En quelques mois, cette artiste réussi à créer un groupe de ‘’fans’’ dont plusieurs parmi eux sont des marqueteurs à travers le monde. France, Californie, Brésil, Russie et bien d’autres…et son groupe ne cesse de grandir!

Voici son témoignage :

Pour faire une histoire courte, je venais de terminer. Après deux ans et demi, un AEC à l’école nationale du meuble de Victoriaville. J’avais suivi cette formation afin de progresser dans mon art qui est la marqueterie.  D’ailleurs, j’ai eu le prix coup de cœur avec une table que j’ai réalisé à la fin de mes cours.

Comme je ne savais plus trop comment et où me diriger, j’ai décidé de foncer et de m’ouvrir aux opportunités. Tout a commencé avec votre formation ‘’Comment vivre de son art en 2017’’. Voici en résumé de ce que j’ai mis en action, avec les résultats que cela a apporté à ma carrière :

1- J’ai participé à un concours de niveau international aux États-Unis… et j’ai gagné dans la catégorie Student Design. 

2- J’ai profité de cette vitrine pour me promouvoir dans ma région : 

3- J’ai créé une page Facebook Nx Marqueterie et refait mon site web.  

4-J’ai décidé de finir les travaux de mon nouvel atelier et d’y faire en même temps une galerie d’art à l’avant, la Galerie Intarsio.

DANIEL TARDIF

Comme le dit si bien M. Tardif, être artiste c’est aussi être entrepreneur. ‘’L’autopromotion est essentielle, c’est-à-dire qu’il importe de sensibiliser ses proches, les amis, les connaissances et de se publiciser sur les médias sociaux.’’

Voici son témoignage :

J’ai suivi la formation «Comment vivre de son art» à Saint-Jérôme au printemps dernier. Celle-ci contenait une mine d’informations que je souhaitais utiliser.

Bien que n’ayant pas toujours le temps d’y consacrer les énergies pour rechercher, consulter, appliquer, télécharger, faire le suivi, etc, j’ai réussi à faire en sorte de publier mes travaux sur des sites de produits dérivés tels que Society6, Fine Art America et Artmajeur.

Mon conseil: le nombre d’œuvres mis en ligne doit être le plus élevé possible, ceci afin de rejoindre le plus d’acheteurs potentiels. Les royautés payées sont cependant peu élevées.

Il me reste beaucoup à faire, comme travailler la question des infolettres et celle des sondages en ligne, mais je sais que les actions concrètes rapportent inévitablement.

EN CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater à la lecture de ces témoignages, les efforts, la créativité et et la persévérance sont les clefs qui permettent d’envisager la réussite pour un artiste.  N’est-ce pas la plus belle récompense que de vivre de sa passion ? Maintenant c’est à vous d’essayer!

Vous avez une histoire de mise en action pour votre carrière artistique qui a bien fonctionné pour vous et que vous aimeriez nous partager ? Écrivez-nous à info@artxterra.com !

–  Pour terminer, merci à tous les artistes pour ces précieux commentaires!

Par Christiane Lamarche, collaboratrice sur le blog Art X Terra

Art X Terra
info@artxterra.com
No Comments

Post A Comment