fbpx

Les meilleurs sites de sociofinancement (crowdfunding) pour un projet artistique

Puisque vous êtes ici, vous êtes probablement au cœur d’une démarche pour vous professionnaliser en tant qu’artiste. Et vous avez certainement, à travers vos recherches, entendu parler de sociofinancement, de financement participatif ou encore de « crowdfunding ».

Ça sert à quoi, tout ça, exactement ?

Ce sont des plateformes en ligne où le public peut participer au financement collectif de certains projets qui l’intéressent. Il peut s’agir d’un projet communautaire, du lancement d’une entreprise, ou pourquoi pas d’un projet artistique ?

Le crowdfunding pourrait assurément faire avancer votre carrière. Si vous cherchez une façon de financer votre entreprise, jetez un œil aux plateformes suivantes. Ce sont les plus pertinentes pour les projets créatifs, soit parce qu’elles les acceptent, soit parce qu’elles en font une spécialisation.

Source: Fabian Blank sur Unsplash

C’est un des pionniers du financement participatif, créé en 2010. Il compte plus de 300 membres et a financé plus de 8 000 projets créatifs pour un montant de 15 millions d’euros. Une belle réussite encore peu tournée vers l’international.

Lieu : France

Spécialisation : Projets créatifs

Modèle de financement : Financement tout ou rien, modèle du don (axé sur les récompenses).

Pro Arti est une autre plateforme de financement participatif spécialisée. Peintres, acteurs, danseurs, designers : c’est l’occasion de tenter votre chance sur une plateforme plus pointue que ses consœurs , davantage ouverte à la recherche artistique et loin des sentiers battus.

Lieu : France

Spécialisation : Projets artistiques

Modèle de financement : Accompagnement, plusieurs options disponibles.

Le mastodonte américain reste un très bon choix. Si votre ambition est d’envergure, il faudra sans doute passer par ce site pour espérer récolter un maximum de fonds. Kickstarter est de loin celui qui a financé le plus de projets en volume et en valeur dans le milieu du crowdfunding.

Lieu : États-Unis — Juridiction Mondiale

Spécialisation : Générale

Modèle de financement : Financement tout ou rien.

5. Ulule

D’une plus petite taille que Kickstarter, Ulule est également un intermédiaire de financement bien adapté pour toutes sortes de créations artistiques : série, bande dessinée, jeux vidéo, etc. La communauté est très réactive et le staff vous offre toute une série de conseils et d’analyses si vous parvenez à être sélectionné parmi les projets mis en avant. Car oui, la marque de fabrique d’Ulule est de pratiquer une forte sélection à l’entrée. Soignez votre présentation !

Lieu : France, Québec, Espagne

Spécialisation : Générale

Modèle de financement : Financement tout ou rien

Source: Corinne Kutz sur Unsplash

Autres plateformes à découvrir

Celles-ci sont peut-être un peu moins connues, mais valent que vous y jetiez un coup d’œil !

Encore plus de possibilités !

Ici, les gens s’abonnent à votre travail. Ils paient un certain montant par mois pour recevoir des exclusivités de votre part. Pensez-y… Que pourriez-vous offrir ? Des impressions ? Des tutoriels ? Bien exploité, ce genre de plateforme vous permet d’entretenir un contact unique avec vos plus fidèles admirateurs et aussi d’avoir un revenu récurrent mois après mois. 

Source: Kelly Sikkema sur Unsplash

Aides à la création (subventions) en France

Le Ministère de la Culture

Sur le site du ministère se trouve la liste de tous les appels à projet et commandes publiques :

Les DRACs : Direction Régionale des Affaires Culturelles

Placée sous l’autorité du préfet de région, la DRAC est un service déconcentré de l’État qui intervient, par l’intermédiaire du service des arts plastiques, dans le domaine de l’art contemporain et dont la mission est triple : aide à la diffusion, soutien à la création et à la formation. La DRAC attribue des aides individuelles dans tous les domaines de la création contemporaine. Les demandes concernent uniquement des projets en France.

– Aide individuelle à la création

– Allocations d’installation d’atelier et travaux

Vous pouvez également demander à rencontrer les conseillers pour les arts plastiques de votre région.

Trouvez votre DRAC avec cette liste disponible sur le site du Ministère de la Culture 

CNAP : Centre National des Arts Plastiques

Le CNAP permet à plusieurs artistes, chaque année, de bénéficier de plusieurs aides financières pour mener à bien la phase exploratoire de leur projet via une aide de soutien à la recherche artistique, mais également à la production artistique et à la première exposition pour les galeries.

Il a également listé près de 140 aides privées et publiques en faveur des artistes : prix, concours, bourses et manifestations… et pour tous les types de médiums. N’hésitez pas à les consulter.

Les municipalités

Les villes possèdent aussi des dispositifs d’aide à destination des artistes. Les villes de Paris, Bordeaux ou encore Rennes par exemple, proposent des aides individuelles et des subventions aux structures dédiées à la diffusion et à la production.

Les Communautés de communes proposent parfois aussi des aides pour l’art public et pour les artistes. N’hésitez pas à solliciter votre commune sur ce sujet.

Rennes :

Les aides aux artistes

Aides à la création (subventions) au Québec et au Canada

Comment rédiger votre demande de financement ?

Source: Unsplash

  • Assurez-vous que vos idées soient claires et structurées. Soyez concis et évitez les répétitions. Lors de la rédaction de votre demande, gardez en tête les critères d’évaluation du programme. Mettez-vous à la place du comité d’évaluation qui a beaucoup de demandes à évaluer.

  • Faites-vous relire et assurez-vous qu’il n’y a pas de fautes.

  • Prenez-vous d’avance pour remplir votre demande. Les demandes envoyées après la date limite ne sont pas acceptées.

  • Vérifiez que votre dossier soit complet avec toutes les annexes demandées. Les dossiers incomplets ne sont pas retenus.

  • Avant de déposer une demande, il est toujours mieux de contacter le responsable du programme pour valider votre admissibilité et poser vos questions.

  • Même si votre projet est refusé, ne vous découragez pas. N’hésitez pas à contacter le responsable du programme afin de recueillir les commentaires pour vous améliorer.

  • Rentrez en contact avec l’association de votre discipline afin de connaître tous les outils et ressources mis à votre disposition (exemple : les sessions d’écriture de demande de financement).

  • Remplir toutes les demandes possibles de subventions peut s’avérer une perte de temps. Bien comprendre les objectifs de chaque programme et les critères d’évaluation avant de déposer.

  • Trouvez-vous un mentor pour vous aider, quelqu’un qui a l’expérience avec les demandes de subvention.

Source: Usman Yousaf sur Unsplash

Depuis 2005, nous contribuons à accélérer le développement professionnel des artistes et créateurs de toutes les disciplines.

Vous voulez développer votre activité artistique , comprendre les trucs mieux vendre vos créations  et  vous épanouir comme artiste ?

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet en découvrant les ressources si-dessous ou joignez notre communauté et ayez accès à un grand nombre de cours et services spécialisés pour vous aider à développer une carrière artistique à succès !

NOS RECOMMANDATIONS POUR POURSUIVRE SUR CE SUJET

Caro Dubois
carolinedubois@hotmail.com
Aucun commentaire

Publier un commentaire